Contrôler son Raspberry Pi sans écran ni clavier

Partage et review :

  • Contrôler son Raspberry Pi sans écran ni clavier
    4.8 (96.67%) 6 votes

  • Aucun commentaire
Introduction Materiel Objectif

Description

Vous avez un Raspberry Pi mais pas d’écran ou clavier pour le contrôler ? Dans ce cours nous verrons comment accéder à son terminal et même contrôler son interface graphique depuis un autre ordinateur sous windows.

materiaux

 

  • Raspberry Pi avec un System d’exploitation fonctionnant sous Linux
  • Un cable éthernet pour le brancher
  • Un ordinateur connecté au même réseau (pas forcément en ethernet) qui prendra le contrôle

Objectifs

Prendre le contrôle de son Raspberry Pi depuis un autre ordinateur pour ne pas avoir à y connecter un clavier, une souris ou un écran. On pourra donc contrôler l’interface graphique depuis un deuxième ordinateur sans brancher autre chose qu’un câble ethernet (et encore, vous pourrez vous en passer en wifi).

Récupérer l’IP du Raspberry Pi et se connecter à son terminal

La première étape est de connecter votre Raspberry Pi alimenté à Internet. Pour cela nous n’avons pas 36 000 solutions autres que de le brancher en ethernet à sa box.

Ne devons ensuite récupérer l’adresse IP de la machine pour pouvoir s’y connecter. Étant dans l’impossibilité de lancer une commande sur dessus qui nous la donnerait, il nous faut un autre moyen.

Vous pourriez récupérer cette adresse en passant par l’interface de votre box mais sachez qu’Adafruit a créé une application portable (qui ne requiert pas d’installation) dédiée a cette problématique et téléchargeable gràce au lien suivant.

Télécharger Adafruit Raspberry Pi Finder

Une fois téléchargée, décompressez l’archive dans un dossier et lancez PiBootstrap.exe. En cliquant sur le bouton unique “Find My Pi”, l’application scannera les IP situées sur la même plage que vous jusqu’à trouver votre Raspberry Pi.

find-my-pi-lance
find-my-pi-recherche-e1438337947476

Une fois ce scan terminé, l’application vous affichera l’IP du Raspberry PI trouvé, notez la car nous en aurons besoin plus tard. Find my PI vous permet également de configurer le wifi sur votre Raspberry au cas où vous auriez un adaptateur mais la fonctionnalité qui va nous intéresser pour l’étape suivante est le bouton « Terminal » qui nous permettra de nous connecter à notre micro-ordinateur en ssh, un protocole de communication sécurisé car crypté.

find-my-pi-trouve1

Lancez donc cette connexion et au bout de quelques secondes vous vous trouverez dans le terminal de votre Raspberry depuis lequel vous pouvez d’ores et déjà installer et utiliser des paquets mais nous allons aller plus loin pour avoir accès à l’interface graphique du Raspberry et le contrôler depuis l’ordinateur.

ssh-conecte

Installation et configuration de TightVnc

Maintenant que l’on a accès au Terminal de son Raspberry, on peut installer des paquets dessus.

Celui qui nous intéresse s’apelle TightVnc Server que l’on installe par le biais de la commande suivante :

sudo apt-get install tightvncserver

 

Ce paquet permettra au Raspberry Pi de diffuser son écran et de donner le contrôle à qui s’y connectera.

Côté windows, pour prendre le contrôle il nous faut installer TightVnc que vous pouvez télécharger ici:

TightVNC (32 bit)

TightVNC (64 bit)

 

Il ne reste plus qu’à lancer le partage sur le Raspberry Pi et à l’intercepter sur Windows.

Sur le Raspberry, lancez TightVnc Server grâce à la commande suivante :

tightvncserver

 

qui vous demandera de rentrer un mot de passe de votre choix que l’on utilisera plus tard. Débutez la diffusion avec celle-ci où 0 est le numéro de l’affichage et 1920×1080 la résolution de celui-ci (modifiable à souhait).

vncserver :0 -geometry 1920x1080 -depth 24

 

Vous pouvez configurer plusieurs affichages avec des résolutions différentes pour toujours avoir un affichage adapté à l’ordinateur qui va prendre le contrôle. Tâchez de mettre une résolution adaptée pour ne pas vous retrouver avec une fenêtre trop grande et qu’un dézoom rendrait illisible.

Si vous faites une erreur dans la configuration de votre affichage, vous pouvez toujours le couper avec

vncserver -kill :0

 

où :0 est le numéro de l’affichage à couper.

tightvnc-adresse

De retour sur Windows, lancez TightVNC. Vous serez invités à entrer l’adresse IP de l’hôte, votre Raspberry, que nous avions noté lors de notre recherche sur Find My PI, suivi du numéro de l’affichage configuré précédemment, dans notre cas, :0 .

Vous aurez donc une adresse ressemblant à celle-ci suivant votre IP :

192.168.0.4:0

 

En appuyant sur “Connect”, TightVnc vous demandera le mot de passe configuré, entrez le, validez et voilà, vous pouvez désormais controler votre Raspberry comme si vous y aviez connecté un clavier et un écran.

vnc-connecte2-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *